• N1 : ESSENTIEL – INTÉGRATION DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE
  • N1+ : INTERMÉDIAIRE À ORIENTATION SPÉCIFIQUE
  • N2 : MAÎTRISE – AVANCÉ
  • N2+ : PERFECTIONNEMENT – COMPLÉMENTAIRE À ORIENTATION SPÉCIFIQUE
  •   DÉMONSTRATIONS CLINIQUES
  •   INTERVENTION SUR PATIENT PAR LES PARTICIPANTS
Parodontie Parodontie
Parodontie : Diagnostic, traitement non chirurgicaux et chirurgicaux
BARBANT Chloé
C.LALLAM
BARBANT Chloé
C.BARBANT
A qui s’adresse cette formation
Chirurgiens dentistes omnipraticiens
NIVEAU : N1
FORMAT DE LA FORMATION : Cours, TP
N1
 : Essentiel - Intégration dans la pratique quotidienne
DURÉE DE LA FORMATION :
28 heures / 4 jours
EN PRÉSENTIEL
À partir de
3 600€
Objectifs :
  • Compléter la formation des Chirurgiens-dentistes dans le domaine de la parodontie et avoir toutes les bases nécessaires pour pouvoir intégrer la parodontie dans une pratique quotidienne.
Les atouts :

Approche pragmatique et clinique qui vise à apporter une réponse concrète à la prise en charge parodontale et à son intégration dans une omnipratique éclairée.
Diagnostic, facteurs de risques, mise en oeuvre des thérapeutiques initiales non chirurgicales, arbre décisionel pour les indications chirurgicales, prescriptions, maintenance et communication.

Prochaines dates de formation :
- 6 et 7 décembre 2023
- 7 et 8 février 2024

Programme :

A l’issue de la formation, le praticien est capable de :
1. Diagnostiquer une maladie parodontale.
2. Apprécier les facteurs de risques et leurs implications dans l’étiologie et le pronostic d’une maladie parodontale.
3. Connaitre les liens entre maladie parodontale et santé générale.
4. Utiliser la classification des maladies parodontales.
5. Mettre en place et réaliser la partie non chirurgicale du traitement parodontal.
6. Réévaluer les résultats pour orienter le plan de traitement.
7. Connaitre l’arbre décisionnel pour choisir la thérapeutique chirurgicale adaptée.
8. Choisir les biomatériaux utiles.
9. Faire les bonnes prescriptions médicamenteuses notamment d’antibiotiques et d’antiseptiques.
10. Faire une bonne motivation à l’hygiène, savoir communiquer avec ses patients sur la parodontie et réaliser une séance de maintenance parodontale et implantaire.